San Pedro de Atacama

San Pedro de Atacama est une charmante petite ville désertique, assez touristique et qui reste pourtant très typique et traditionnelle. Si vous y arrivez depuis le Sud du pays, il vous faudra vous acclimater à l’altitude. Même si vous n’avez pas l’impression d’en avoir besoin, comptez minimum 3 jours, idéalement 5, sur place avant de faire des excursions à 4000 ou 5000 mètres d’altitude.
TRANSPORT
Comme nous vous l’avons expliqué dans l’onglet “La Serena”, vous pouvez rejoindre San Pedro en bus depuis le Sud.
Vous pouvez également y arriver depuis Salta (Argentine), le Nord du Chili et Uyuni (Bolivie). Si vous venez d’Uyuni, vous pouvez prendre un bus traditionnel ou alors faire le fameux tour “Salar de Uyuni” en 4 jours au lieu de 3. Le 4ème jour sera consacré à vous faire traverser la frontière et vous amener à San Pedro de Atacama.
La ville de San Pedro est à échelle humaine, pas besoin donc d’être motorisé.
Pour les choses à voir aux alentours, trois options s’offrent à vous : rejoindre un tour guidé, louer une voiture (58 000 CHP pour un 4X4 pendant 24 heures avec Europcar) ou louer un vélo (6 000 CHP pour 12 heures ou 3 000 pour 6 heures).
LOGEMENT
Etant donné que San Pedro est assez touristique, les prix des logements sont assez élevés. Du moins, sur Booking.com et autres. Sur place, vous trouverez des hostels à prix bien plus démocratiques (9 000 CHP par personne par exemple), mais faites attention à la période à laquelle vous vous y rendez. Début juillet, bien qu’on voyait très clairement que les grandes vacances en Europe avaient commencé, il était encore possible de chercher une chambre sur place sans avoir réserver auparavant. Mais ce n’était peut-être plus le cas 2 semaines plus tard… Il y a également l’option AirBnb, qui permet de voir comment les habitants vivent et de discuter avec eux si vous maîtrisez l’espagnol (car, contrairement à ce qu’on peut lire, les locaux ne parlent absolument pas anglais, à part les guides). Enfin, certains voyageurs que nous avons rencontrés ont eu la chance, alors qu’ils cherchaient un logement, d’être abordés dans la rue par des locaux qui louaient des chambres chez eux pour environ 10 000 CHP. Mais il faut évidemment avoir beaucoup de chance ! En ce qui concerne la situation de votre logement, ne vous en faites pas, tout se trouve à 5 minutes à pied de la place.
A VOIR/ A FAIRE
Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour conduire un 4×4 sur les routes du désert, votre premier jour à San Pedro ressemblera sûrement au nôtre et à celui de tous les autres voyageurs que nous y avons rencontrés : vous allez passer votre temps à silloner les rues à la recherche de l’agence la moins chère pour faire vos excursions. Il y a des dizaines et des dizaines d’agences mais ne vous cassez pas trop la tête… Au final, elles se valent à peu près toutes et proposent des prix plus ou moins identiques.
En espérant ne rien oublier, voici ce que vous pouvez voir aux alentours de San Pedro avec un guide :
– la Valle de la Luna
– la Laguna Cejar
– la Laguna Tebinquinche
– las Lagunas Escondidas de Baltinache
– la Laguna Chaxa
– las Piedras Rojas
– les lagunas Miscanti et Miñique
– le Salar de Tara
– la Valle del Arcoiris
– les geysers
Notez que si vous choisissez une excursion à un endroit, vous vous arrêterez très certainement à d’autres sur la route afin d’étoffer la visite, et des repas ou snacks sont très souvent inclus. Attention également, lorsque nous y étions (tout début juillet), la totalités des activités à l’Est étaient fermées à cause de la neige.
Voici ce que nous avons fait :
– une journée vélo pour voir la Valle de la Muerte ainsi que la Valle de la Luna en passant par la Cebrada del Diablo et le Tunnel. 45 km en tout et presque 10 heures sur le vélo. Nous sommes arrivés à la Valle de la Luna juste à temps pour observer le coucher du soleil depuis la Duna Mayor. Les couleurs étaient très belles et c’est vrai que le décor est assez lunaire, mais nous avons personnellement été beaucoup plus impressionnés par la Valle de la Muerte et ses rochers qui semblaient coupants. Le tour à vélo là-bas au dessus n’était pas des plus simples mais il en valait vraiment la peine ! Prévoyez 2 litres d’eau par personne et de la crème solaire !
– une journée excursion guidée de 7h à 17h et comprenant : la Laguna Chaxa et ses flamants roses, las Piedras Rojas (elles étaient fermées à cause de la neige et venaient tout juste d’être réouvertes. Les lagunas de l’Altiplanico – Miscanti et Miñique – étaient malheureusement toujours fermées elles), la ville de Toconao pour le lunch et la petite ville de Socaire.
Nous sommes partis avec l’agence Whipala, qui est très bien cotée sur TripAdvisor. Nous avons effectivement eu un excellent guide, un bon conducteur et un bon service en général (avec un 10/10 pour le délicieux petit-déjeuner à la Laguna Chaxa). Nous avons payé cash et avons donc bénéficié d’une remise de 20%; l’excursion nous est revenue à 40 000 CHP par personne. Mais l’agence Travel Latina nous avait proposé des prix encore plus compétitifs. Nous nous sommes simplement laissé séduire par les commentaires sur TripAdvisor.
– 3 jours/2 nuits en 4×4 à travers le Sud-Ouest de la Bolivie. Nous avions entendu et lu pas mal de commentaires négatifs de plusieurs voyageurs à propos de ce tour, qu’il s’agisse du guide, du conducteur, du logement,… Et, encore une fois, nous avons préféré faire confiance à une agence bien réputée en la matière, même si elle demandait 115 000 CHP par personne au lieu de 100 voire 90 000 CHP dans d’autres agences. Il s’agit de Lithium Aventura. Elle justifie ce prix sur base de sa spécialisation sur le Salar de Uyuni, la qualité de ses guides et du service, la route différente qu’elle emprunte par rapport aux autres agences, etc. Nous avons été séduits et finalement, nous nous sommes retrouvés dans la voiture avec des voyageurs qui étaient passés par des agences moins chères, mais qui leur avaient promis les route traditionnelle. Au final, personne n’a donc réellement reçu le service qui lui avait été promis et nous avons payé plus cher que les autres pour rien. En conclusion, vérifiez les commentaires des gens, mais essayez de ne pas payer plus de 90 000 CHP par personne car on finit tous, apparemment, par visiter les mêmes endroits.
Hormis cette déception par rapport au prix payé, cette excursion de 3 jours (ou 4 si vous souhaitez revenir à San Pedro) est à faire absolument !
Voici comme elle s’est déroulée pour nous :
SALAR DE UYUNI
JOUR 1 :
1) Un minivan vient nous chercher à l’hostel, on va à la douane de San Pedro pour obtenir le cachet de sortie du Chili et on prend le petit-déjeuner. Puis, on nous conduit à la frontière (au poste de Hito Cajon) où on s’occupe des formalités administratives habituelles, on fait la connaissance de notre guide et des autres personnes de notre goupe. Les gros sacs à dos sont placés sur le toit de la voiture et on ne peut garder que le nécessaire sur nous.
2) L’excursion commence vraiment ! On voit de magnifiques endroits : Laguna Blanca, Laguna Verde, Desierto de Dali, Aguas Termales (+ lunch), Géisers Sol de Mañana et la Laguna Colorada (rouge avec des flamants roses).
NB : Avant d’accéder aux lagunas, nous avons dû payer l’entrée au parc national : 150 Bs par personne; aux Aguas Termales, l’eau est à environ 35 degrés, prévoyez donc votre maillot et un essui (une serviette), l’entrée est de 6 Bs/pers ; les Géisers se situent à 5 000 mètres d’altitude, nous avons tous eu un peu mal à la tête et nous sommes sentis fatigués, une fille (qui n’avait passé qu’une nuit à San Pedro et n’avait donc pas eu le temps de s’acclimater à l’altitude) a été très malade (vomissements jusqu’au lendemain matin, puis plus rien). Prenez donc vos précautions 😉
3) Nous avons roulé 2 heures non-stop jusqu’au logement, situé dans le village Villa Mar. Nous y avons retrouvé des autres groupes et avons tous mangé dans la même pièce mais sans mélanger les groupes car les guides ne prévoient pas exactement les mêmes repas. Du thé et des biscuits nous attendaient puis le repas, avec un petit spectacle chant-musique par 3 garçons du village. Il faisait froid, mais pas autant qu’on nous l’avait dit : personne n’a eu le courage de prendre une douche, mais tout le monde a bien dormi quand même car il y a plusieurs couvertures sur chaque lit. Contrairement aux autres groupes qui dormaient à 5 ou 6 par chambre, nous étions à 3.
250 km en tout ce jour-là
JOUR 2 :
1) Petit déjeuner vers 8 heures et départ vers 9 heures
2) Les visites du jour : Copa del Mundo, Camello de Roca, Laguna Pelada, Laguna Catal (ou mysteriosa) (+ lunch), Cañon del Inca et Pueblo de San Agustin (pour boire une bière artisanale si on le souhaite). Ce jour-là nous avons vu pas mal de lamas et de tout près !
3) Nous avons passé la nuit dans un hotel de sel (oui vraiment en sel). Nous n’étions plus qu’avec un autre groupe et nous avons tous mangé ensemble. Tout le monde a pu prendre une douche chaude, mais pour 10 Bs de plus par personne.
250 km en tout ce jour-là
JOUR 3 :
1) Départ à 6 heures du matin et roulé pendant 1 heure.
2) Les arrêts du jour : Lever du soleil dans le désert de sel (Salar de Uyuni), Isla Incahuasi (cactus !), long moment pour faire plein de photos dans le désert, Museo de Sal, Pueblo Calchani (= marché artisanal) (+ lunch) et le cimetière de trains.
3) Le guide nous a déposés vers 14h30 dans le centre de Uyuni et nous nous sommes tous dit au revoir après 3 jours absolument géniaux tous ensemble!
200 km en tout ce jour-là
NB : pour ce tour, vous devrez prévoir 3 litres d’eau plate par personne, votre papier toilette, vos snacks ainsi qu’environ 250 Bolivianos par personne. Tous les repas sont inclus.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.