Informations générales

Nous n’avons visité que la partie Nord du Laos mais nous pouvons tout de même l’affirmer : le Laos est le pays des lagons, des cascades, des grottes et de l’eau turquoise ! Par conséquent, à chaque fois que vous partez en visite ou en balade, pensez à prendre votre maillot et un essui (une serviette) avec vous. Nous y étions au mois de décembre, il faisait chaud et c’était donc bien agréable de pouvoir faire trempette très facilement un peu partout après avoir marché plusieurs kilomètres.

  • La monnaie locale est le kip. En décembre 2016, 1 EUR valait 8 900 LAK.
  • Bonjour = sabaidee
  • Au revoir = la kone
  • Merci = khop tchaï

Les Laotiens ne sont peut-être pas aussi accueillants que les Birmans, mais ils se débrouillent en anglais.
Il s’agit d’un autre pays d’Asie du Sud-Est où vous pourrez prendre le tuk-tuk (toujours en négociant et en essayant de partager la course avec d’autres voyageurs si c’est possible) sans problème.

Ce qui nous a le plus marqué du Laos, outre l’abondance et la beauté des lagons et cascades, c’est son histoire. Nous avons appris des choses dont personne ne nous avait jamais parlé à l’école ou autre. En effet, le Laos a subi la « guerre secrète » menée par les Américains au moment de la guerre du Vietnam.

Les Américains ont largué des milliards de bombes sur le Laos lorsqu’ils retournaient à leur base militaire située en Thailande, faisant des milliers de victimes (des morts et des blessés graves). Et ces événements ont toujours des conséquences sur le quotidien des Laotiens aujourd’hui, puisque le pays n’a pas été déminé.

De ce fait, le Laos compte encore une victime par jour de ces bombes enfouies dans la terre. Ces victimes sont souvent des personnes qui travaillent dans les champs et touchent une bombe avec un outil, ou des enfants qui les trouvent et jouent avec car ils les prennent pour des petites balles. Si vous désirez en apprendre davantage sur ce volet essentiel et pourtant méconnu de l’histoire du Laos, nous vous recommandons vivement de visiter le COPE Visitor Center à Vientiane (gratuit) et les grottes de Viengxai (60 000 LAK). Vous trouverez plus de détails sur ces visites dans les onglets destinés à ces villes.

Sur une note plus gaie, si vous avez l’occasion de participer à une fête locale, vous remarquerez vite que les Laotiens sont des bons vivants qui aiment boire beaucoup de bière, surtout les femmes ! En tant que Belges, on peut vous assurer que nous n’en sommes pas revenus lorsque nous avons passé la soirée avec les habitants de Viengxai à une fête organisée par les autorités locales. Bière, bonne ambiance et danse traditionnelle au rendez-vous !

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.