Kalaw

Des vallées, enfin !

 

.

Transport

Pour nous rendre de Mandalay à ce petit village niché à quelque 1300 mètres d’altitude, nous avons pris un minibus, qui nous a coûté 10 EUR chacun. Attention, la route est très sinueuse et les conducteurs assez fous. Ce trajet nous a valu de belles frayeurs. Mais il en valait la peine car Kalaw est un endroit très agréable ! Après les villes étouffantes et humides de Mandalay et Yangon, l’air de la montagne, le panorama dégagé ainsi que les matinées et les soirées bien fraîches de Kalaw font un bien fou !

Logement

Nous avons séjourné à l’Unique Bed and Breakfast. Nous le recommandons, entre autres pour les pancakes le matin, les meilleurs que nous ayons mangés, mais sachez qu’il est situé à 2 km du centre.

Se restaurer

Nous vous recommandons l’excellent restaurant népalais Everest. Essayez d’arriver avant 18h-18h30, car passé cette heure, des cars entiers de touristes débarquent et les places se font très chères.

A voir/à faire

Pour les amoureux de la nature et du grand air, de très belles balades qui offrent de magnifiques paysages.
Cependant, ce n’est pas la peine d’y rester plus de deux jours car c’est assez petit, et surtout, car le trekking vers le Lac Inle vous attend ! En effet, il est possible de relier Kalaw et Inle à pied (+- 60 km)et nous vous conseillons vivement de le faire !

Trekking

Il existe plusieurs agences qui se proposent de vous accompagner. Nous avons choisi celle qui semblait la plus réputée, A1, et nous ne l’avons pas regretté ! Vous avez le choix entre deux formules : 3 jours – 2 nuits ou 2 jours – 1 nuit. Bien évidemment, nous avons joué le jeu jusqu’au bout et sommes partis 3 jours. Les prix varient selon le nombre total de personnes inscrites dans le groupe. Nous nous sommes retrouvés avec un couple de Londoniens, donc quatre personnes au total, et avons payé 53 USD chacun. Ce prix comprend absolument tout : le guide, les 2 nuits chez des villageois, les repas (petits-déjeuners, collations, lunches, dîner) hors boissons ainsi que le transfert de vos bagages à l’hôtel que vous aurez pris soin de réserver à l’avance à Nyaung Schwe (au Nord du Lac Inle). Question formalités, vous pouvez effectuer votre réservation en ligne par e-mail, ou directement sur place 1 à 2 jour(s) avant.
Il faut une assez bonne condition physique pour faire notre circuit, mais il n’y a rien d’insurmontable. On passe par toutes les sortes de terrains possibles : champs, forêts, ruisseau, montagne, boue,… Ce qui offre des paysages très variés !
Ce que nous avons particulièrement apprécié, ce sont les 2 nuits chez les habitants, des personnes d’une grande gentillesse qui vous ouvrent leurs portes et vous concoctent de bons petits plats. Il s’agit d’une rare occasion de pouvoir observer le mode de vie de différentes tribus reculées de tout.
Pour ce trek, nous vous conseillons d’emporter :
– de bonnes chaussures tout terrain
– des tongs
– un appareil photo chargé à bloc
– des lunettes, chapeau, crème solaire, car le soleil tape très fort en journée
– des vêtements très chauds pour la nuit (moins de 10 degrés dans une pièce sans fenêtres)
– le strict minimum pour la toilette, mais vos propres serviette de bain et savon
– des boules Quies
– eau

NB : Il faut donc privilégier la superposition des couches, mais en emportant un sac à dos aussi léger que possible.
Le dernier jour, votre guide vous dit au revoir à l’embarcadère du lac vers midi et vous êtes partis pour une heure de pirogue jusque Nyaung Schwe, où vous ferez certainement une bonne sieste bien méritée !

.
.
.

Lire la suite

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.